PERMANENCES DE LA MAIRIE AU MOIS D’AOUT


Durant le mois d’Août 2022, la Mairie maintiendra une permanence d’ouverture les Matins suivants :

 

 Jeudi 18, Vendredi 19,

 Lundi 22, Mercredi 23, Jeudi 25.

 

Les autres jours vous pouvez nous envoyer un email, nous le traiterons dès que possible.

 

A noter que le 1 et 2 Septembre la Mairie sera fermée.

 

Durant cette période l’agence postale communale, suivra les mêmes conditions d’ouverture, excepté les mardis 2 et 9 qui resteront fermés.

(Durant tout le mois d’Août, les avisés pour les recommandés et les colis seront redirigés vers la poste de Thueyts).

 

 

Merci de votre Compréhension

*****

Compte-Rendu de la Réunion Publique du 9 juillet 2022

sur le projet d’aménagement du Haut-Barnas, tranche 4

 -Présents : Une vingtaine de personnes, dont 4 élus (Le maire, les 2 adjoints et un conseiller municipal)

Préambule :


  Ce projet s’inscrit dans un projet plus global, qui consiste à sécuriser l’ensemble des abords de la nationale 102 de l’entrée Est à l’entrée Ouest de la commune qui se fait en plusieurs tranches. Il y a eu au tout début la tranche du haut de Lamothe, celle du Bouix, puis celle de Bernardon et Saint-Théophrède.

  Pour chaque tranche de travaux, en plus des abords, le réseau d’eau qui longe la nationale est repris, et l’éclairage revu.

  En continuation, la commune arrive sur la tranche 4, secteur du Haut-Barnas, qui nous intéresse aujourd’hui. Elle est urgente pour la sécurité. Et, d’autant plus qu’il faut reprendre le réseau d’eau, datant de 1959 et faisant l’objet de plus en plus de fuites.

Infos sur les Finances :

Cette 4ème tranche a été estimée, par le maître d’œuvre, entre les abords et le réseau d’eau à 340 000 € en 2019 (dont la maîtrise d’œuvre). Aujourd'hui, cela devrait se rapprocher des 380 000 €, compte tenu des augmentations que nous connaissons depuis.

 Sachant que les 2 budgets de la commune n'arrivent à dégager en moyenne que 40 000 €* par an pour investir, il faudrait pratiquement 10 ans pour la financer sans subventions. *[75 000 - (23 000 de capital emprunt et 12 000 investissements annuels difficilement reportables)].

  Cela pourrait se faire en moins de temps en contractant un nouvel emprunt. Mais nous avons déjà 36 000 € d’échéances d’emprunt à rembourser chaque année, dont la moitié pour la création de la salle des fêtes actuelle. Et, sur les 6 emprunts en cours, le premier ne finit qu’en 2030. (Encourt de la dette de la commune : 300 000 €, soit 1 500 € / hab. au lieu de 600 € pour les communes de la même strate de population).

  Ainsi, pour réaliser ce projet, il nous faut arriver à obtenir au moins 70% de subventions. C’est ce que l’ancienne municipalité a essayé d’obtenir depuis 2016, sans succès.

  Dans un premier temps, nous avons réussi à obtenir au moins 73 500 € de subvention sur le lot eau des travaux d'un montant de 105 000 €. Cela nous a permis de renouveler le réseau d’eau du captage des Millettes jusqu’au Pont de Sigadou, qui datait aussi de 1959, ceci afin de participer à la sécurisation de l’alimentation en eau potable du quartier du Haut-Barnas.

  Pour la suite, nous avons déposé des fiches actions dans le cadre du plan de relance géré par l’état, et nous nous rapprochons de tous les autres financeurs possibles. On sait qu’il existe une enveloppe conséquente prévue par la Région pour reprendre les abords de la nationale entre Barnas et Lalevade. A nous de nous battre pour qu’une partie conséquente de cette enveloppe concerne Barnas, afin d’obtenir au moins les 70% de subventions espérées.

   Dès que nous aurons du nouveau sur les subventions, soit un peu avant l’été 2023, nous vous en informerons.

Infos sur l’organisation de la mise en place du Projet :

   Un projet avait été élaboré entre l’ancienne municipalité et un maitre d’œuvre. Mais, ce projet n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les propriétaires du Haut-Barnas. Afin d’éviter des impairs, nous souhaitons reprendre le dossier, en associant, dans le cadre d’un groupe de travail, tous les propriétaires qui le souhaitent. Le jour de la réunion, 8 personnes se sont déjà inscrites et une 9ème personne l'a fait dernièrement. D’autres personnes peuvent s’inscrire en cours de route en se signalant au secrétariat de la mairie. A chaque fois qu’une réunion du groupe de travail sera programmée, chacune de ces personnes sera invitée. Les co-animateurs de ce groupe de travail seront les élus suivants : Jean-Claude PERRON conseiller, Jean-Luc VIDAL Maire, Lynda BOUET 1ère Adjointe et Philippe MERIAUX 2ème Adjoint. Pour fixer les dates de réunions du groupe de travail nous lancerons un sondage afin de choisir la date qui convienne à la majorité des inscrits. Un Compte-Rendu sera envoyé après chaque réunion.

    Ce travail d’élaboration d’un nouveau projet va se faire de septembre 2022 à janvier 2023 de façon à pouvoir déposer les dossiers définitifs de demandes de subvention début 2023, avec la perspective de commencer les travaux à partir de l’automne 2023, si tout va bien.

    Des réunions publiques d’étape seront organisées durant cette période.

 Discussion, réflexion sur le projet :

   A l’appui d’une projection du plan du projet arrêté début 2020 par l’ancienne municipalité, il a paru évident à l’assemblée de retravailler ce projet.

   En effet :

      - les accès privés à la nationale n’ont pas tous été pris en compte (1),

      - le busage supplémentaire de fossés serait nécessaire pour améliorer le cheminement piétonnier,

      - l’entrée sur la place du Palet mérite d’être réfléchie en fonction de son futur aménagement dans les années qui suivront,

   - la prise en compte de l'écoulement des eaux pluviales en cas de forte pluie le long du parapet surplombant l’usine doit être intégré au projet,

   - l’afflux d’eau lors d’épisodes cévenols en bas du chemin des Vidils entre la station et le pont de Lamothe dans le fossé d’en dessous, doit être mieux pris en compte.

    - le seuil d'entrée de plusieurs maisons est situé au-dessous du niveau de la nationale, cette donnée n'est pas suffisamment prise en compte, surtout dans la partie basse du Haut-Barnas. L’élévation régulière du niveau de la nationale, lors de chaque renouvellement de la bande de roulement, amplifie ce phénomène. L’idée de demander un rabaissement de celle-ci, à certains endroits a été évoquée. Des participants proposent la création d'un collectif ou d'entreprendre des actions collectives comme l'envoi de courriers revendiquant auprès du gestionnaire de la nationale, l’Etat (Direction Interdépartementale des Routes du Massif Central), ce rabaissement. Il aurait l’avantage de rendre le projet de reprise des abords plus facile à réaliser techniquement.

   - l’éventualité de déplacer la traversée prévue sous la route pour l'évacuation des eaux pluviales vers le bas du hameau a été évoquée, ce qui permettrait aux propriétaires disposant d'un assainissement non collectif regroupé qui fonctionne mal de le reprendre.

    - etc, …

    Cette liste est non exhaustive, et le travail du GT sera bien sûr de prendre en compte chaque sous-secteur tout en gardant une cohérence d’ensemble, afin de réaliser un projet qui soit le mieux adapté aux besoins tout en restant dans l’enveloppe financière prévue. Le tout intégrant la nécessité de reprendre le réseau d’eau datant de 1959 sous les bords de la route et une réflexion sur l’éclairage public. 

N.B. : Vu la complexité du dossier, nous serons guidés par un maitre d’œuvre, et travaillerons en concertation avec la DIR, le SDE07, Enedis, Orange...

******


Déploiement de la fibre optique à Barnas

ADN (Ardèche Drome Numérique) est chargé d’installer la fibre optique dans notre commune, ainsi qu'à Thueyts, Mayres et Astet. Une première phase d’étude commence dès maintenant. Elle devrait durer de 12 à 18 mois.

Les entreprises missionnées par ADN (Axione et autres sous-traitants) vont relever les adresses de tous les logements et vont repérer et vérifier l’état des réseaux électriques et téléphoniques existants, principaux supports du déploiement de la fibre optique. Dans ce cadre, elles pourront être amenées à vous contacter en direct, prendre des photos, relever les noms sur les boîtes aux lettres.
 
Ces entreprises, ou l’exploitant du réseau public ADTIM FTTH, pourront également vous solliciter pour signer une convention de passage, lorsque le réseau passera sur un terrain privé ou en façade d’une habitation.

La signature d’une convention d’accès entre ADTIM FTTH et le propriétaire ou syndic de copropriété est indispensable pour nous permettre déployer la fibre.


En phase Etudes, il n’y a pas de démarchage à domicile ou de demande de paiement pour le raccordement à la fibre optique. Dans le cas contraire, il s’agit probablement d’une escroquerie. Ce travail d'étude se fait exclusivement en extérieur des bâtiments ; les agents n'ont pas à entrer dans les habitations.

****



              

ARRETE REGLEMENTANT L'INSTALLATION

DE COMPTEURS LINKY:






























A noter : mise en application du réglement général des protections des données. Consultez la réglementation en vigueur depuis le 25 mai 2018. LEGISLATION


 



















BIENVENUE à BARNAS, village d'Ardèche